Faut-il un permis de construire pour un abri de jardin ?

Extérieur

Pour construire un abri de jardin, il faut avoir un permis de construire. Cependant, ce n’est pas le cas pour tous les types d’abris de jardin. Nous allons voir çà de plus près.

Qu’est-ce qu’un abri de jardin ?

Un abri de jardin est un espace de stockage pour vos outils et vos équipements d’extérieur.

Il s’agit d’un espace souvent utilisé comme une pièce à part entière, voire comme un bureau ou une chambre d’appoint.

Les abris de jardin peuvent être construits avec différents matériaux, tels que le bois, le PVC, l’aluminium ou encore la résine.

L’abri de jardin peut avoir diverses formes : carré, rectangulaire, hexagonal ou octogonal.

Il existe aussi des modèles plus petits qui seront parfaits si vous souhaitez simplement protéger votre tondeuse autoportée.

Les abris de jardin peuvent être construits sur mesure en fonction des dimensions appropriées à vos besoins. Un abri de jardin est souvent utilisé comme une pièce à part entière pour ranger les outils et autres équipements d’extérieur : Votre mobilier extérieur (tables et chaises), votre barbecue, votre salon de jardin… Si vous disposez d’un grand terrain, nous pouvons également réaliser un garage accolé à votre maison.

Pourquoi est-il nécessaire d’avoir un permis de construire pour un abri de jardin ?

Un permis de construire est indispensable pour tout projet de construction d’un abri de jardin. En effet, cette démarche administrative est obligatoire pour les résidences principales et secondaires. Dans le cadre d’une habitation principale, un permis de construire est nécessaire pour la construction d’un abri de jardin dont la hauteur sous-plafond est inférieure à 1m80 ou qui a une surface au sol inférieure à 20 m². Dans le cas d’une résidence secondaire, vous devrez demander un permis de construire si votre abri de jardin aura une hauteur sous-plafond supérieure à 1m80 ou une surface au sol supérieure à 20 m².

Le permis de construire doit être demandé avant le commencement des travaux et doit être envoyé en 4 exemplaires par lettre recommandée avec accusé réception ou déposé directement en Mairie.

Le délai d’instruction du dossier peut aller jusqu’à 6 mois selon les communes. Si vous ne respectez pas ce délai, il faudra présenter un recours gracieux devant l’administration afin que ce retard soit justifié. Concernant les travaux non soumis à un permis de construire, ils seront considérés comme des constructions temporaires et seront donc dispensés d’autorisation administrative (si la création du bâtiment ne provoque pas une modification substantielle du relief du terrain).

Les différents types d’abris de jardin

L’abri de jardin est une pièce à part entière qui doit être considérée comme un élément de votre maison.

Il est donc important d’en choisir un qui corresponde à vos goûts et à l’ambiance que vous souhaitez créer dans votre jardin.

Le type de matériau avec lequel il est conçu peut avoir un impact sur la durabilité et l’esthétique extérieure de votre abri. Différents types d’abris de jardin existent : en bois, en métal ou encore en PVC.

L’avantage des abris en bois réside dans leur aspect naturel, qui apporte une touche très chaleureuse au jardin.

Ils sont généralement plus chers que les autres types d’abris, mais ils offrent une meilleure isolation thermique et phonique, ce qui permet de faire des économies sur la facture d’électricité.

Famille jouant dans le jardin

Les abris en métal ont tendance à être moins chers que les abris en bois et offrent généralement une meilleure isolation thermique et acoustique. Toutefois, pour assurer sa longévité, il est important de bien entretenir son abri afin qu’il ne rouille pas ou ne se déforme pas par exemple.

Les abris en PVC sont les moins chers du marché, mais sont aussi souvent les moins solides et résistants aux intempéries (pluie).

La construction d’un abri de jardin

Oui, c’est possible! Il vous suffit de choisir un modèle qui correspond à vos besoins et à votre budget. Pourquoi ne pas faire construire un abri de jardin en bois par exemple? Vous pourrez y entreposer des outils et du matériel de jardinage. Si vous avez des enfants, un atelier ou une salle de jeux peut être aménagé dans l’abri.

Il est également possible d’aménager un espace extérieur couvert avec barbecue, table, bancs… Ce type d’abri convient particulièrement aux propriétaires ayant besoin d’un espace supplémentaire pour le stockage ou la réalisation d’activités manuelles. Dans ce cas précis, il sert souvent à servir de local technique pour le système d’arrosage automatique.

L’abri est également adapté pour les personnes qui souhaitent augmenter le niveau de confort thermique de leur habitation principale grâce au chauffage par rayonnement (effet cheminée).

Les modèles en kit sont simples à monter soi-même mais nécessitent un certain savoir-faire et une bonne connaissance du domaine du bricolage avant toute tentative d’installation. En effet, certains travaux sont assez complexes et requièrent l’intervention d’un professionnel qualifié (charpentier…).

Les normes à respecter pour la construction d’un abri de jardin

La construction d’un abri de jardin est une décision qui doit être mûrement réfléchie, car elle nécessite un investissement considérable.

Il faut donc faire preuve de sérieux et ne pas se précipiter à lancer les travaux. Pour construire votre abri de jardin, il est important de respecter certaines normes.

Les normes à respecter pour la construction d’un abri de jardin ? La construction d’un abri de jardin doit respecter quelques règles imposées par le code civil et le code de la construction et de l’habitation. En général, ces normes concernent principalement les matériaux que vous allez utiliser pour la structure du bâtiment ainsi que son équipement intérieur (chauffage). Par ailleurs, il existe des règlements locaux qui peuvent être plus stricts que ceux énoncés ci-dessus.

Les principales normes à respecter pour construire un abri de jardin sont : Le plan local d’urbanisme ou PLU La réglementation thermique RT 2012 L’arrêté municipal relatif aux modalités d’occupation du domaine public Votre plan local d’urbanisme définit les règles en matière d’urbanisme applicables sur votre commune. Ce document stipule différents aspects comme par exemple les zones constructibles ou encore celles non constructibles… Avant toute chose, vous devrez donc consulter ce document afin de savoir si votre future installation peut se faire sur votre terrain ou non ! En effet, certains terrains ne sont pas constructibles et vous ne pouvez pas y installer un bâtiment sans autorisation préalable du maire (ou du conseil municipal).

L’entretien d’un abri de jardin

Afin de répondre à cette question, il est important de se demander ce qui nous plaît vraiment dans un abri de jardin.

Il faut savoir que l’abri de jardin peut prendre la forme d’un espace de détente ou encore un lieu où l’on range des outils.

Lorsque la superficie du jardin est restreinte, il peut être intéressant d’opter pour un abri de jardin plus petit et moins coûteux. Dans tous les cas, il faut savoir qu’il est important de veiller à son entretien afin que votre abri puisse garder ses qualités durant plusieurs années. Pour cela, choisissez des matériaux robustes comme le bois et privilégiez une couverture en bac acier pour éviter les fuites et protéger votre abri contre les insectes nuisibles. Ensuite, pensez à installer une porte avec serrure pour prévenir toute intrusion indésirable. Enfin, si vous souhaitez aménager votre extérieur et créer un lieu convivial autour duquel vous allez passer beaucoup de temps, pensez à investir dans des meubles de rangement adaptés (table basse par exemple).

La démolition d’un abri de jardin

Parfois, il est nécessaire de procéder à la démolition d’un abri de jardin qui est inutilisable. Cependant, il est important de prendre quelques précautions avant d’entamer une telle opération. Pour commencer, il faut savoir que la démolition d’un abri de jardin peut être assez coûteuse.

Il faut également noter que cette opération peut engendrer des problèmes juridiques et techniques et elle peut aussi présenter certains risques sur le plan sanitaire et sécuritaire. En premier lieu, vous devrez contacter votre assureur afin qu’il puisse vérifier si votre assurance habitation couvre ce type d’opération ou non. Si l’abri ne dépasse pas les 20 m² en termes de surface au sol, cela n’est pas considéré comme un bâtiment et donc par conséquent pas couvert par l’assurance habitation. Dans le cas contraire, vous devrez alors procéder à son assainissement avant sa démolition et il sera ensuite possible de le remettre en état pour y installer une pièce supplémentaire ou un autre type de construction.

Vous pouvez aussi trouver des solutions alternatives pour garder la structure intacte afin d’y construire un autre bâtiment plus grand qui restera habitable à long terme (par exemple : une extension).

Un abri de jardin est considéré comme une dépendance de sa maison, et il faut donc demander un permis de construire. La surface totale des abris ne doit pas dépasser 40 m².

Couvreur Professionnel

Avec des années d’expériences dans le secteur du bâtiment, nous sommes devenu l’un des acteurs incontournables en construction et rénovation.

Company

About us

Our team

Projects

Careers

Contact

Informations

Mentions légales